Daoulas : d’une parcelle en état d’abandon manifeste à quatre nouveaux logements

Publié le lundi 12 octobre 2020
Partager :

Confrontée depuis plusieurs années à un bien non entretenu et fortement dégradé situé en plein centre-bourg, la commune de Daoulas a sollicité l’EPF en 2018. Après une tentative de négociation amiable, l’EPF a accompagné la commune dans la mise en œuvre d’une procédure de parcelle en état d’abandon manifeste (voir la fiche de la boîte à outils réglementaires dédiée).

 

En février 2020, le Préfet du Finistère a déclaré d’utilité publique l’acquisition du bien objet de la procédure et l’EPF et la commune ont pu prendre possession de ce dernier en septembre 2020 pour en assurer la sécurisation et l’entretien.

 

À terme, l’objectif de la commune est de transformer cette une parcelle de 851 m² ne comportant qu’un logement, pour y développer 4 logements et mettre en valeur le Lohan, affleurant à la parcelle, avec un aménagement paysager.

 

 

.
Partager :